Mobile Menu

Profitez maintenant d’avantages surprenants sur la collection Auping

Donnez une seconde vie à votre matelas

Chaque année, 1,5 million de matelas sont jetés aux Pays-Bas. 1,2 million de ces matelas proviennent de particuliers, les 300.000 restants proviennent du secteur hôtelier, des prisons, des hôpitaux et des institutions de soins. Un tel gaspillage est désolant car environ 90% des composants des matelas peuvent être réutilisés. Pas directement dans un matelas neuf mais comme matières premières pour d’autres produits finis. Désireux de limiter au maximum le gaspillage, nous avons lancé en 2011 l’Auping Take Back System (ATBS) ; à la livraison de votre nouveau matelas, nous reprenons l’ancien dans un sac spécial. Celui-ci est alors transporté au sec et de manière hygiénique vers l’entreprise de recyclage, ce qui vous épargne en outre un voyage au parc à conteneurs.
 

Comment fonctionne le processus de recyclage ?
Ces matelas sont envoyés à l’entreprise de recyclage Retourmatras. Cette entreprise néerlandaise fondée en 2009 traite environ 40% de tous les matelas qui sont jetés. C’est là que débute le processus de recyclage de votre ancien matelas.

D’abord, tous les matelas sont passés au détecteur de métal. Il existe beaucoup de types de matelas. Les matelas avec ressorts internes en métal sont séparés des autres. Chaque type suit un processus de recyclage différent. Ensuite, un ‘rouleau décortiqueur’ spécialement conçu retire le coutil (l’étoffe extérieure) du matelas. Ce textile est pressé en balles, pour faciliter le transport. Il est envoyé en grande partie au Maroc, où l’industrie textile est très développée. On en fait par exemple des chiffons à poussière.

Un grand aimant filtre le métal du flux de recyclage. Un matelas à ressorts ensachés contient environ 4 kg de métal. Ce matériau est envoyé vers des entreprises de retraitement, qui en font des poignées de porte, par exemple.

La majeure partie du flux de matériaux est composé de mousse. Cette mousse est déchiquetée et assemblée en balles. Avant, ces grosses balles étaient vendues en Allemagne, aux États-Unis et au Moyen-Orient. Néanmoins, elles prennent beaucoup de place et ont un lourd impact en matière de transport. Cela ne cadre pas dans une vision durable. En 2018, Retourmatras a donc décidé d’ouvrir une nouvelle usine à Alphen-sur-Rhin, la mousse des vieux matelas est transformée en ‘bonded foam’. Ce matériau est facile à produire dans différentes variations, hauteurs et épaisseurs, permettant de nombreuses applications. Cette mousse agglomérée (bonded foam) est notamment utilisée comme sous-tapis, isolation acoustique et coussin amortisseur pour les terrains de sport et pelouses artificielles.

Tous ensemble
Chez Auping, les Pays-Bas, la Belgique et le Danemark participe au Take Back Systeem. En 2018, 7.673 matelas ont été acheminés via Auping vers une entreprise de recyclage. 82% provenaient des Pays-Bas.