25 mai 2018

Dormir pendant le blocus ? Et comment !

5 conseils pratiques pour les étudiants.

Intro

Que vaut-il mieux faire : une nuit blanche ou bien se lever très tôt ? Une sieste à midi ou se coucher de bonne heure ? Autant de dilemmes pour les étudiants en blocus. Et rien n'est aussi désastreux pour les résultats que le manque de sommeil. Geert Doorlag, spécialiste du sommeil chez Auping, donne cinq conseils pratiques pour que les étudiants puissent dormir sur leurs deux oreilles.

1. N'allez pas directement au lit

« La période de blocus est souvent synonyme de stress mental. Il faut que les étudiants en soient conscients. Vous avez fini d’étudier ? Alors n'allez pas directement au lit, car il vous faudra au moins une heure pour déconnecter. Les étudiants peuvent se détendre en regardant la télévision, mais le mieux est de prendre l’air après une journée d'étude en faisant une promenade. Une légère activité physique aide à se relaxer et favorise le sommeil. »

2. Répétez vos leçons le soir

« Juste avant de vous promener, répétez rapidement les leçons apprises ce jour-là. Toutefois, il doit s’agir d’une répétition pure. Une bonne nuit de sommeil vous permet de réorganiser la matière apprise et de la mémoriser au mieux. Vous serez alors dans les meilleures conditions pour réussir votre examen. »

3. Levez-vous 30 minutes plus tôt

« Le jour de l'examen, levez-vous une demi-heure plus tôt pour répéter le sujet une dernière fois. De cette façon, les informations se trouveront aussi dans votre mémoire à court terme, ce qui vous permettra de répondre plus vite et plus facilement aux questions. Cependant, il ne faut pas se lever trop tôt, parce qu'il est tout aussi important de bien dormir. »

4. Nuit blanche : à éviter

« Je ne peux que vous déconseiller d’étudier toute la nuit. Tout d'abord, tout ce que vous apprenez en journée n'est enregistré dans la mémoire à long terme que pendant le sommeil. Si vous ne dormez pas assez, vous éprouverez de grandes difficultés à vous souvenir de ce que vous avez appris. Ensuite, il est essentiel de commencer l'examen dans les meilleures conditions et un sommeil suffisant donne de l'énergie et facilite la concentration. Des recherches menées auprès d'étudiants de l'Université de Leyde aux Pays-Bas montrent que ceux qui ont bien dormi la veille d'un examen ont obtenu en moyenne un point de plus. »

5. Sieste éclair : un must absolu

« Les étudiants seront heureux d'apprendre qu’une sieste éclair de dix à quinze minutes est un must. Un sommeil aussi court et puissant accroît fortement la concentration et l'énergie. Veillez toutefois à ne pas dormir plus de quinze minutes, sans quoi vous tomberez dans un sommeil profond. Et celui-ci est extrêmement inefficace. Un conseil pour contrôler votre sieste éclair : buvez un café juste avant de fermer les yeux. Il faut vingt minutes pour que l'effet de la caféine se fasse sentir, et c'est pile le bon moment pour se réveiller. »

Restez au courant !

Inscrivez-vous maintenant et recevez notre mise à jour mensuelle présentant des conseils sur le sommeil et l'intérieur, les nouvelles collections et les promotions.