Mobile Menu
18 janvier 2019

Pourquoi dormons-nous plus en hiver ?

Vous restez plus longtemps sous la couette durant la période hivernale ? Ou souffrez-vous d'une dépression saisonnière (blues hivernal) ? Le sommeil (ou le manque de sommeil) a des effets non négligeables sur notre état d'esprit. Quelques questions à notre expert du sommeil Geert Doorlag.

Est-il vrai que nous dormons plus en hiver ? Comment cela se fait-il ?

Il ressort en effet d'une étude scientifique et des données de notre application Better Days que nous dormons plus en hiver, à raison d'une demi-heure environ. Cela diffère bien évidemment d'une personne à l'autre. La raison principale est le manque de lumière ; notre corps produit alors davantage de mélatonine, l'hormone du sommeil. Conséquence : notre envie de dormir augmente.

Les basses températures peuvent aussi augmenter la sensation de fatigue ; votre corps consomme en effet plus d'énergie pour se réchauffer. Sans oublier le fait que nous restons plus souvent à l'intérieur en hiver, ce qui veut dire moins de luminosité et d'air frais.

Devons-nous adapter notre cycle de sommeil en hiver ?

Ce n'est pas nécessaire, mais plusieurs raisons nous poussent à croire qu'il serait judicieux de dormir plus. Adopter un cycle de sommeil régulier – aller dormir et se lever chaque jour à la même heure – est bénéfique.

Quelles sont les conséquences d'un manque de sommeil sur notre santé ?

Un manque de sommeil a des conséquences sur votre santé, tant sur les plans physique que psychologique.

  • À court terme, vous avez tendance à oublier davantage de choses, à être moins concentré(e) et à devenir irritable.
  • Physiquement, vous êtes moins endurant(e) et avez moins d'énergie.
  • Sur le long terme, le manque de sommeil peut avoir un effet sur votre IMC, et augmenter les risques de maladies cardiovasculaires ou de dépression.

Que faire si vous vous sentez encore fatigue(é) au réveil ?

Il est primordial de rester actif(-ve) et de s'exposer suffisamment à la lumière naturelle. La solution est de prendre l'air ! Il suffit de bouger une demi-heure en extérieur pour déjà ressentir les effets sur notre santé mentale. Vous vous sentirez plus éveillé(e). En hiver, certaines personnes utilisent une lampe de luminothérapie pour lutter contre la dépression et avoir plus d'énergie. Généralement, les effets sont similaires à ceux de la lumière naturelle. 

Quelle est la température idéale d'une chambre à coucher durant cette période hivernale ?

En soi, la température d'une chambre à coucher ne dépend pas de la saison, mais diffère d'une personne à l'autre. Il est toutefois conseillé d'avoir une température comprise entre 16 et 20 °C.

Y a-t-il d'autres recommandations à suivre pour ne pas avoir froid pendant la nuit, par exemple pour les personnes qui ont les pieds froids ?

Dans ce cas, avoir la température idéale dans votre chambre à coucher est essentiel. Ajouter une couette d'hiver pourrait s'avérer utile. Pendant la nuit, ce sont les pieds et les mains qui refroidissent en premier et vous empêchent de vous (r)endormir. Dormir avec des chaussettes ou ajouter une couverture fait partie des solutions possibles. Une couverture joue un rôle important dans l'ambiance d'une chambre à coucher, mais contribue aussi à vous garder bien au chaud.  Par ailleurs, nos matelas CrestoMaestro et Vivo sont également disponibles avec une housse d'hiver, chaude au toucher.

En bref : quels sont les principaux conseils pour éviter le blues hivernal ?

  • Dormir suffisamment
  • Garder un cycle de sommeil régulier
  • Sortir pour s'exposer à la lumière naturelle
  • Rester actif(-ve) !

Les produits mentionnés dans cet article : 

Venez tester nos produits dans nos magasins !

Restez au courant !

Inscrivez-vous maintenant et recevez notre mise à jour mensuelle présentant des conseils sur le sommeil et l'intérieur, les nouvelles collections et les promotions.