8 août 2016

5 conseils de sommeil pour les jeunes parents

Les nuits sans sommeil : une désagréable expérience que tous les jeunes parents connaissent. Geert Doorlag, notre expert du sommeil, est papa d’un petit garçon de 4 ans et sait précisément ce que vous ressentez lorsque vous devez aller au travail en ayant dormi trop peu parce que votre enfant se réveille la nuit. Comment influencer le rythme de sommeil de votre enfant ? Voici 5 conseils de sommeil et quelques astuces qui vous y aideront.

1. Déterminez si votre enfant dort suffisamment

La quantité de sommeil nécessaire varie d’un âge à l’autre. Un nouveau-né dort entre 14 et 17 heures, un enfant âgé d’environ 4 ans environ 10 à 13 heures et un ado de 8 à 10 heures. Vous pouvez noter combien d’heures votre enfant dort et, pour déterminer si c’est suffisant, observer s’il est joyeux, alerte et actif.

2. Rappelez-vous que le rythme de sommeil de votre enfant est différent du vôtre

Un des éléments essentiels d’un bon sommeil est la régularité. Les jeunes parents doivent en être bien conscients, une nuit entrecoupée ne contribue guère à une journée pleine d’énergie. Les jeunes enfants ne sont pas encore en mesure de dormir toute une nuit sans se réveiller. Mais vous pouvez essayer d'influencer les moments de la nuit où votre enfant est éveillé. Si vous savez par exemple que votre petit garçon ou votre petite fille se réveille quelque part entre 2 et 5 heures du matin pour manger, réglez votre réveil sur 2 heures. Vous pouvez ensuite programmer le réveil un peu plus tard, de sorte que votre enfant s’habitue à ce rythme et dorme progressivement de plus en plus longtemps. Vous devrez toujours vous lever la nuit, mais selon un rythme que vous maîtriserez mieux.

3. Créez un rituel pour aller au lit

Plus l’enfant prend de l’âge, mieux il est à même de contrôler le moment où il s’endort ; c’est quelque chose qu’un enfant doit apprendre. Un nouveau-né s’endort facilement (parfois même plus facilement) dans un environnement très bruyant. Il tombe automatiquement endormi. Les enfants un peu plus grands peuvent mieux déterminer ce moment. Il est donc important de leur indiquer qu’il est temps d’aller dormir. Il y a de nombreuses méthodes bien connues pour cela, comme prendre un bain et lire une histoire en pyjama. Ce type d’activité peut faire partie d’un rituel fixe qui permet à votre enfant de savoir consciemment et inconsciemment qu’il est temps d’aller dormir. Et qui lui permet de s’endormir plus facilement et de mieux dormir.

4. Ne réveillez pas votre enfant trop tôt

Des études ont démontré que les enfants étaient plutôt du soir que du matin. Les parents, par contre, sont plus du matin... Différentes écoles ont lancé des initiatives qui tiennent compte de cet état de fait et commencent donc une heure plus tard que la normale. Dans tous les cas, ne réveillez pas votre enfant trop tôt.

5. Ne vous découragez pas

Le développement de l’enfant s’effectue par essais et erreurs. Quand il fait deux pas en avant, il lui arrive d’en faire un en arrière. Cela peut parfois donner l’impression qu’il n’y a pas de progression. Il en va de même par exemple quand il doit dormir toute la nuit ou rester éveillé le jour. Tous les développements qui se déroulent la journée ont une influence sur le sommeil. Ainsi, il se peut que l’enfant se réveille plus fréquemment la nuit quand il apprend à parler.

Restez au courant !

Inscrivez-vous maintenant et recevez notre mise à jour mensuelle présentant des conseils sur le sommeil et l'intérieur, les nouvelles collections et les promotions.