Accessoires

Thomas Briels

Thomas Briels a 32 ans. C’est un des meilleurs attaquants de poche de l’équipe nationale belge, les Red Lions. L’attaquant est une valeur sure au sein des Red Lions. Il totalise actuellement déjà 305 caps. Il a participé aux Jeux olympiques de Pékin et de Londres. Thomas a décroché l’argent avec les Red Lions à Rio en 2016 et l’or au Championnat du Monde de 2018 et au Championnat d’Europe de 2019.

Si on vise des prestations au top, le repos est au moins aussi important que l’entraînement. Auping sait que le sommeil est fondamental pour les champions et se profile dès lors comme Sponsor du Sommeil. Car une bonne nuit de sommeil apporte l’énergie nécessaire pour assurer des performances optimales. Voyez comment l’international de hockey Thomas Briels se prépare pour atteindre des performances de haut niveau et venez en apprendre davantage sur son entraînement, son repos et ses rituels.

“Nous avons une année de plus pour nous améliorer !”

Comment Thomas Briels se prépare pour une nouvelle année sportive

2020, l’année des Jeux olympiques. Pour Thomas Briels, un des meilleurs hockeyeurs des Red Lions, l’année s’annonçait particulièrement bien remplie au niveau sportif. Jusqu’à ce que la crise du coronavirus vienne tout gâcher et que 2020 prenne une tourne inattendue. Le moment semble bien choisi pour dresser le bilan avec l’attaquant de poche de l’équipe nationale belge. 

1.      À quoi avez-vous occupé votre temps pendant la période du coronavirus ? 

Le premier mois, je suis resté en confinement strict. Je ne voyais que ma mère et un ami proche ! Heureusement, nous pouvions sortir nous promener. J’ai beaucoup couru et j’ai fait du fitness à la maison, principalement en individuel, donc. J’ai aussi essayé de mettre ce temps à profit pour apprendre de nouvelles choses et j’ai acheté une guitare en ligne. 

2.      Avez-vous pu reprendre l’entraînement ? Comment ça se passe ?

Oui, heureusement ! Au départ, nous devions nous plier à des règles sanitaires strictes pour les entraînements. En petits groupes et sans duels. Maintenant, après trois semaines de vacances, nous venons de reprendre les entraînements sans les règles sanitaires. Nous pouvons à nouveau nous entraîner en grand groupe, avec des duels et des matches. En restant prudents, évidemment.

3.      Comment avez-vous pris la nouvelle du report des Jeux ? Et votre équipe ?

Au début, nous étions convaincus que ce ne serait qu’une question de semaines ou de quelques mois. Puis nous avons pris conscience de la gravité de la situation... Je pense que tout le monde a parfaitement compris cette décision. C’est dommage, bien sûr, parce que nous étions bien partis, tout le monde était en forme et confiant. Maintenant, nous avons encore une année de plus pour nous améliorer !

4.      Est-ce que cela a affecté votre sommeil ?

Non, pas vraiment. Mais j’ai été un peu abattu pendant quelques jours.

5.      Étiez-vous prêt pour les Jeux olympiques 2020 ?

Oui, à 100% ! Toute l’équipe était prête et au taquet !

6.      Comment allez-vous vous préparer pour les Jeux olympiques de 2021 ?

Nous allons procéder étape par étape. Les entraînements seront organisés de la même façon, et nous nous entraînerons souvent full time avec l’équipe. En hiver, nous irons probablement en Afrique du Sud ou en Espagne pour un stage, si les mesures le permettent, naturellement.

7.      Êtes-vous toujours aussi enthousiaste ?

Oui ! Nous avons une très bonne équipe et notre titre de champions du monde et d’Europe nous donne confiance sur le terrain. Les Red Lions sont aussi bien décidés à ramener l’Or en Belgique lors des Jeux olympiques !

8.      Sur quoi mettez-vous particulièrement l’accent pour la préparation aux Jeux ?

Pour moi, le sommeil et l’alimentation sont deux aspects majeurs dans le sport de haut niveau. J’essaie de me maintenir au top de ma forme physique et de rester alerte mentalement.

9.      Quelle est l’importance du sommeil durant cette période ?

Énorme. Nous nous entraînons souvent deux fois par jour. Le sommeil est extrêmement important pour récupérer après un effort intense et pour pouvoir être performant le lendemain.

10.   À votre avis combien de médailles la Belgique va-t-elle remporter aux Jeux ?

7 !

Mon lit fait une grande différence.

Thomas Briels, hockeyeur

Sur quoi dort-il ?

"J’ai choisi un boxspring d’Auping. Et ça fait une réelle différence. Alors qu’avant, il me fallait une heure pour m’endormir, aujourd’hui, c’est beaucoup plus rapide. Le boxspring d’Auping est parfaitement adapté à ma morphologie grâce à l’écoute attentive du personnel de l’Auping Store près de chez moi."